Retour au blog
pages-zombies-SEO

L’impact des pages zombies en SEO : Définition et comment les traiter

Votre site subit une chute de positionnement dans la SERP Google et certaines de vos pages ne génèrent plus aucun trafic ? Ceci est un problème assez fréquent qui peut être causé par les pages dites « Zombies ».

Nous allons voir en détail  dans cet article ce que sont des pages zombies, comment vous pouvez les repérer et enfin comment les gérer. Ces différents conseils vous permettront de faire un tri des pages inutiles et de purifier votre site internet.

Qu’est-ce qu’est une page Zombie en SEO ?

Des pages zombies sont des pages sur votre site internet qui ont très peu voir pas du tout de visibilité mais qui existent quand même. Elles ont pour la plupart du temps un contenu de mauvaise qualité ayant peu d’intérêt en SEO, aucun objectif de positionnement et des problèmes techniques SEO. Celles-ci sont souvent présentes en masse, vont alourdir votre site et qui n’est plus en accord avec le marché actuel.

Voici les caractéristiques de ces pages :

  • Se positionnent difficilement et sur des requêtes intéressantes
  • Génère quasiment aucune visite : 0 visite organic sur une longue période
  • Cannibalise le potentiel de visibilité des autres pages du site ayant plus d’intérêt
  • Problématique d’un point de vue d’exploration par le Robot Google car ces pages utilisent du Crawl budget au détriment des top pages SEO.

Vous l’avez compris, nous vous recommandons vivement de ne pas avoir de page zombie sur votre site. Ces pages, généralement présentent en grand nombres peuvent cumuler énormément de problèmes et doivent donc être traiter le plus rapidement possible.

Maintenant que nous avons vu qu’est ce que c’était, abordons la manière de les repérer et de les traiter ainsi que des exemples !

Comment repérer des pages zombies ?

Il existe plusieurs manières de repérer ces pages. Sans l’utilisation d’outils, vous pouvez dans un premier temps, observer vos pages existantes et analyser la construction de vos pages.

Grâce à l’utilisation de la Google Search Console et Google Analytics, vous pourrez plus facilement les repérer et ainsi avoir une meilleure vision.

L’utilisation de la Search Console pour les pages zombies

Le moyen le plus efficace est évidemment d’utiliser des outils comme la Google Search Console. Une page est considérée comme zombie lorsqu’elle génère pas ou très peu de visite SEO sur une période d’un an.

Afin d’avoir une vision globale et non faussée, voici quelques conseils pour les détecter plus facilement :

1. Filtrer toutes vos pages sur une période suffisamment lointaine comme par exemple six mois ou une année.

2. Concentrez vous dans un premier temps sur les pages indexables : Attention, prenez aussi en compte dans votre rapport de couverture de la Search Console les pages « Explorée, actuellement non indexée ». Ce phénomène peut justement être dû à une page pas assez optimisée en contenu. Il sera donc intéressant de les analyser dans un second temps.

La partie « Détectée, actuellement non indexée » concerne plutôt les pages n’ayant pas été indexées en raison de problèmes techniques comme le temps de réponse serveur. Google n’a pas forcément eu le temps de les explorer, ceci est assez courant chez les petits sites.

3. Lister toutes les URL ne générant pas ou peu de trafic

Pour cela, rendez-vous dans l’onglet performance et ajoutez un filtre de six mois ou douze mois.

Il vous suffit ensuite de vous rendre dans la colonne « pages » et de filtrer les clics et les impressions.

Pour rappel : Le clic est généré lorsqu’un utilisateur clique sur votre URL (lien dans la SERP). L’impression est généré lorsque que votre URL apparait sur l’écran de l’utilisateur lorsqu’il défile les résultats de recherche.

Relevez les pages avec aucun ou très peu de clics et impressions et analysez-les. Elles ont généralement un fort taux de rebond.

L’utilisation de Google Analytics pour les pages zombies

Google Analytics va vous permettre d’identifier le nombre de sessions généré pour chaque page en appliquant uniquement le « Trafic généré par les résultats naturels ».  Ce filtre vous permettra d’avoir une vision concrète de toutes les visites obtenues grâce à votre référencement naturel.

Voici un exemple concret pour repérer vos pages zombies sur l’outil Google Analytics.

Rendez-vous dans l’onglet « Comportement » et sélectionnez « Pages de destination » dans le menu déroulant du contenu du site.

Ensuite, vous devrez ajouter le segment (encart en haut en milieu de page) « Trafic généré par les résultats naturels » et désélectionner « Tous les utilisateurs ».

Comme pour la Search Console, dans l’encart rouge en haut à droite, régler la date pour avoir vos données sur une année.

Une fois ces actions effectuées, vous retrouvez les informations nécessaires dans le tableau indiqué dans l’encart vert. Les colonnes les plus importantes sont « la page de destination » avec l’URL concernée et les « sessions ».  

Il vous suffit maintenant d’analyser les sessions proches de 0 et de regarder la typologie de page.

Attention, une page avec aucun trafic n’est pas forcément considérée comme zombie, tout dépend de la structure de votre site et de la stratégie mise en place. Pour pouvoir en tirer des conclusions, il faut que vous connaissiez votre domaine d’activité suffisamment, mais surtout les recherches liées. Il se peut qu’une page ne génère aucun trafic car les mots-clés utilisés ne sont pas recherchés et forcément celle-ci n’aura aucune visibilité.

Exemple de pages zombies assez fréquentes

Voici des exemples de pages zombies. A noté qu’il en existe bien d’autres mais celles-ci sont assez fréquentes et facilement repérables :

  • Les pages de tags
  • Les pages d’auteurs
  • Les pages de résultats de recherches et de pagination

Sur WordPress, ces pages sont souvent créées en automatique. Vérifiez donc si Google a indexé ces pages.

Pour les gros sites blog/journaux : Les pages d’auteurs seront importantes pour la stratégie

Cela peut-être également n’importe quelle typologie de page comme :

  • Pages faiblement ou pas du tout optimisées en SEO :

L’optimisation SEO regroupe plusieurs éléments : Le contenu texte, les images,  les mots-clés utilisés et les balises Hn. Si une page détient un contenu faible, pas de title et de balisage Hn, Google va considérer cette page sous-optimisée et peut intéressante entrainant un mauvais classement.

  • Les pages aux contenus « out date » :

Une page avec un contenu obsolète ou rarement mit à jour va perdre progressivement de la valeur.

  • Les pages non repérées par le crawl :

Aussi appelée page orphelines, cette situation arrive quand une page ne reçoit aucun lien interne et donc est considérée comme sans importance selon le Robot Google.

  • Les pages non responsive :

En 2021, une majorité d’internautes utilisent un smartphone pour effectuer des recherches. C’est pourquoi votre site doit être responsive (adapté pour mobile) pour l’expérience utilisateur.

Cet élément devient de plus en plus important dans les critères de classement pour Google. Ce n’est pas l’élément le plus important, mais il ne faut tout de même pas le négliger.

Il fait parties des nombreux petits facteurs qui aide à l’amélioration du SEO mais il ne représente pas encore une rubrique dans l’algorithme de positionnement.

  • Les pages sans intérêt SEO : CGV / mentions légales :

Ces pages ont un intérêt uniquement pour l’utilisateur, mais en SEO, c’est inutile qu’elles soient présentent dans la SERP. Ce ne sont pas des pages zombies, mais nous vous recommandons de les désindexer pour épurer votre crawl.

Quelles actions menées une fois les pages zombies repérées ?

Une fois repéré, le but est d’essayer de sauver le maximum de pages en améliorant le contenu ou de les désindexer. Prenez en compte que chaque page est différente. Cela signifie qu’elles n’auront pas toutes les mêmes problèmes et les solutions seront donc différentes.

Voici des actions envisageables à mener rapidement :

  • Corrigez vos pages en les optimisant en SEO pour les pages récupérables. Vous pouvez actualiser le contenu s’il est trop ancien ou pas à jour selon la temporalité, utiliser des meilleurs mots-clés, revoir le balisage Hn et retravailler les liens.
  • Fusionnez certaines contenus qui ressemblent à des doublons
  • Désindexez les pages qui n’ont aucun intérêt SEO
  • Supprimez la ou les pages zombies qui n’ont plus du tout d’utilité sur votre site et qui n’ont jamais eu beaucoup de visites. La suppressions pour les gros sites ayant de nombreuses pages peut-être une très bonne solution simple et efficace.

Nous vous conseillons d’utiliser le moins possible cette pratique car la suppression de pages sur votre site peut influencer autant positivement que négativement votre référencement. Il faut faire attention qu’aucun lien interne ne pointe vers cette page zombie supprimée (pages ou bien sitemap).

Pensez à modifier manuellement ou automatiquement (règle à mettre en place : si la page n’existe plus alors ne plus mailler les autres pages vers celle-ci) ces liens vers les pages supprimées.

Précision pour les codes HTTP à respecter lors d’une suppression de page :

Lors de la suppression, indiquez un code 410 pour indiquer à Google que cette page n’est plus disponible. Ensuite, effectué votre redirection 301 vers une page similaire, mère ou fille.

A noter que la redirection n’est pas forcément obligatoire si la page ne génère aucune visite et ne contient aucun lien interne. Tout dépend de la structure et de la hiérarchisation de votre site.

Conclusion

Les pages zombies sont néfastes pour votre site et peuvent engendrer une baisse de trafic. Une fois la page zombie repéré avec les méthodes ci-dessus, vous savez maintenant comment vous en débarrasser en optimisant les contenus, les balises Hn ou votre maillage interne. En travaillant vos pages zombies, vous observerez à l’avenir une hausse de vos positions et donc de votre trafic SEO. Bien entendu, chaque site est différent et les solutions applicables le seront aussi. Avant de vous précipiter sur ces recommandations, il est important de se poser certaines questions.

Est-ce que ma page ne gère pas de trafic car c’est une page zombie ? Ou bien cette page est encore récente et n’a pas eu le temps nécessaire pour croître suffisamment ?

Est-ce vraiment des pages zombies ou bien des pages inutiles pour ma stratégie SEO ?

En cas de questionnement sur cette thématique, n’hésitez pas à contacter l’agence Ki-Noz qui sera là pour vous conseiller.