Retour au blog
nouvelle-api-gsc-screaming-frog

Nouvelle API Google Search Console & Screaming Frog

Depuis un peu plus de 9 mois les référenceurs et webmasters éprouvent des difficultés à indexer de nouvelles pages sur le moteur de recherche Google. Malheureusement il n’existe aucune solution miracle pour palier à ce problème. En dehors d’un contenus de qualité, d’un balisage optimisé ainsi que d’un maillage efficace et tout ce qui permet de réaliser une page optimisée en SEO que faire de plus pour se voir apparaître dans les SERP ? Le lancement de cette nouvelle API apporte certaines améliorations.

Mise en ligne de la nouvelle API Google Search Console

Depuis le 31 janvier 2022, Google à officialisé sa nouvelle API dans GSC :

Cette API permet aux professionnels du web de récupérer et d’externaliser les données présente dans la Search Console au sein d’un autre outil d’analyse SEO. Voici quelques domaines d’application :

  • Analyse des différences en matière de balise canonique entre celles déclarées par l’utilisateur et celles sélectionnées par Google
  • Analyse des données structurées et débogage de celles-ci sur une page ou un groupe de pages
  • Intégration de l’API dans des plug-in SEO type Rank Math (version pro…)
  • Traitement multiple des URL dans le même temps contrairement à GSC une par une
  • Analyse de l’évolution des pages au fur et à mesure de leur construction

Intégration de la nouvelle API dans Screaming Frog

Depuis le 3 février 2022 il est possible d’utiliser la nouvelle API de Google sur Screaming Frog pour analyser directement les résultats enrichis :

L’intégration de l’API dans Screaming Frog est assez simple, pour se faire il suffit d’aller dans « Configuration » puis « Accès à l’API » et choisir « Google Search Console ».

Une fois le compte GSC associé au logiciel, il est possible de lancer un crawl mettant en avant les différents statuts d’indexation des pages en plus de l’analyse des données enrichies. Pour rappel vous pouvez lire notre article sur les statuts d’indexation présent dans la GSC.

Avantages de l’intégration de la nouvelles API dans Screaming Frog

Comme vu précédemment la nouvelle API permet d’analyser en simultané plusieurs URL contrairement à la GSC classique. Même si celle-ci est limitée à 2000 URL par jour et 600 requêtes par minutes il est tout à fait possible de contourner cette problématique en analysant son site en silo via les fonctionnalités “Inclusion / Exclusion” du logiciel favorisant une sélection par répertoires.

Ne pas oublier de cocher la case “Activer l’inspection d’URL” car décochée par défaut. En plus du statut actuel des URL, il est possible d’avoir des informations relatives à la Search Console concernant l’optimisation du responsive design ainsi que de l’AMP (Accelerated Mobile Pages).

Rappelons également que le logiciel permet de synchroniser d’autres API comme Google Analytics, PageSpeed Insight ou encore Majestic afin d’élaborer un diagnostics SEO précis.

Conclusion

La nouvelle API de Google permet de gagner du temps en proposant la possibilité de connaître le statut des différentes URL à travers l’externalisation de ces données sur des logiciels ou des plug-in axés SEO pratique pour les professionnels du web.

L’exemple de Screaming Frog représente une entrée simple et pratique de pouvoir explorer cette nouveauté afin de comprendre pourquoi certaines URL ne s’indexent pas et par conséquent de creuser afin d’améliorer la situation.

Malgré la mise en avant de solutions permettant de connaître plus facilement le statut d’indexation d’une page web, il reste totalement indispensable de mettre en pratique un savoir-faire technique maximisant les chances d’être référencé dans les SERP des moteurs de recherche.

N’hésitez pas à faire appel à notre équipe d’experts en la matière et optimisez vos projets SEO en toute quiétude avec Ki-Noz, votre référenceur à Rennes.